ILLUSTRATEUR ET PEINTREMartin Jarrie

J’ai retrouvé le plaisir de l’imagination et du jeu dans le dessin et la peinture.

Martin Jarrie est né en 1953 à  la La Jarrie  puis a grandi chemin de Saint-Martin ; d’où son pseudonyme puisé dans ses origines. Par d’heureux hasards il découvre l’illustration et la peinture à l’adolescence et entame des études aux Beaux-Arts d’Angers. Sa carrière d’illustrateur débute par le documentaire dans lequel il sert une vision hyperréaliste. A cette époque il peint essentiellement sur papier – à la fois support et objet de création – et à l’acrylique.

Avant de venir à l’édition jeunesse dans les années 90, il crée pour la presse (Télérama, Le Nouvel Obs, Le Monde, Le New-Yorker), et pour des campagnes publicitaires. Son premier album est Toc, Toc ! Monsieur Cric-Crac !, sur un texte d’Alain Serres, aux éditions Nathan en 1995.

Dès le début des années 2000 il délaisse les personnages très longilignes et l’acrylique pour tendre vers des formes plus arrondies et plus récemment la gouache ; sa palette de couleurs s’en trouve plus éclatante. Le jeu, l’imaginaire, la poésie composent dorénavant son univers très personnel, très libre et un peu foutraque aussi. Ces années de création sont émaillées de rencontres fructueuses, notamment avec Alain Serres, à la fois auteur et éditeur de Rue du monde. Et avec François Morel pour Hyacinthe et Rose et La vie des gens. Pour ce titre, Valérie Cussaguet créatrice des éditions Fourmis Rouges lui a proposé d’écrire à partir d’une quinzaine de portraits d’habitants de Saint-Gratien, réalisés lors d’une résidence. Ces deux albums sont la preuve par l’image et le texte de la connivence de deux univers personnels et poétiques si forts.

Illustrateur de plus d’une quarantaine de livres, édité chez Rue du Monde, Gallimard, le Rouergue, l’Edune, Nathan, Les fourmis rouges, Martin Jarrie nous offre à chaque histoire un bout de son monde avec une grande générosité.

Ces expositions sont ainsi l’occasion d’entrer dans l’oeuvre par l’original, par un format différent ; se laisser aller à une autre lecture.

À voir : Martin Jarrie, portrait vidéo réalisé par le Centre culturel Bellegarde.

Découvrez le programme des expositions et des rencontres.

Sa dernière œuvre

« Héros de la mythologie grecque »
Éditions Fourmis Rouges

Un grand album pour raconter quelques épisodes de la vie de six héros intemporels de la mythologie.

Pourquoi Ulysse erre-t-il si longtemps avant de rejoindre Ithaque ? Dans cet album, Martine Laffon, spécialiste des mythes et cosmogonies, nous conte les prouesses de Thésée, Héraclès, Œdipe, Persée, Jason et Ulysse. Avec concision, la philosophe nous fait entrer dans la psychologie des personnages et nous éclaire sur la motivation de leurs actes. Ainsi demi-dieux et hommes d’exception perdent une part de leur mystère et l’on s’y attache d’autant plus. Par la modulation du ton, Martine Laffon réussit à placer ces épopées à hauteur d’enfant.

En miroir du texte, les illustrations de Martin Jarrie, véritables tableaux narratifs, font de l’ouvrage un objet singulier et à destination des curieux de tous âges !

SES ŒUVRES

BIBLIOGRAPHIE

 

  • Toc-Toc ! Monsieur Cric-Crac ! – Texte d’Alain Serres. Nathan, 1995 (épuisé).
  • Le colosse machinal – Texte de Michel Chaillou. Nathan, 1996 (épuisé) – Grand prix de la Biennale internationale de Bratislava, 1997.
  • Princesse Anna – Texte de Marc Cantin. Nathan 1998 (épuisé).
  • Les étonnants animaux que le fils de Noé a sauvés – Texte d’Alain Serres. Rue du monde, 2001.
  • Ceci est un livre – Texte d’Antonin Louchard, Thierry Magnier, 2002 (épuisé). Nouvelle édition en 2016.
  • Au bout du compte – Texte de Régis Lejonc. Le Rouergue, 2002 (épuisé) – Prix Baobab Meilleur album Salon de Montreuil.
  • Signes de maisons. Thierry Magnier, 2003 (épuisé).
  • Une cuisine grande comme un jardin – Texte d’Alain Serres. Rue du monde, 2004.
  • Drôles d’oiseaux, poésie moderne et contemporaine. Didier jeunesse, 2006
  • Au commencement il y eut… Le poisson soluble, 2007.
  • L’alphabet fabuleuxGallimard jeunesse, 2007.
  • Dans le cheval de Troie – Texte de Philippe Lechermeier. Thierry Magnier, 2007 (épuisé).
  •  « M » – Abécédaire. L’Édune, 2008 (épuisé).
  • Toc-Toc ! Monsieur Cric-Crac ! – Texte d’Alain Serres. Rue du monde, 2008.
  • Ménagerimes – Poèmes de Joël Sadeler. Didier jeunesse, 2009.
  • Les fables d’Esope. Circonflexe, 2009.
  • Hyacinthe et Rose – Texte de François Morel. Thierry Magnier, 2010 – Mention spéciale Foire internationale du livre de Bologne 2011.
  • Cent peintures, sans dessein. La maison est en carton, 2011.
  • Rêveur de cartes. Gallimard jeunesse, 2012 – Mention spéciale Foire internationale du livre de Bologne, 2013.
  • La vie des gens – Texte de François Morel. Les fourmis rouges, 2013.
  • Mélimélodie – Texte d’Henri Meunier. Le Rouergue, 2013.
  • Pierre et le loup et le jazz. Le chant du monde, 2013.
  • Fables de La Fontaine. Bayard, 2014.
  • Têtes de bulles. Rue du monde, 2015.
  • On m’a dit que la lune – Texte de Conce Codina. Notari, 2016
  • Le grand magasin. La maison est en carton, 2016.
  • 100 gouaches – exposition GalerieTreize-dix. Michel Lagarde, 2017.
  • Héros de la mythologie grecque – Texte de Martine Laffon. Les fourmis rouges, 2018.